Assurances

Q: J’ai le statut de membre étranger avec l’AMSC et je travaillerai en tant que moniteur dans une école de neige au Canada. En quoi consiste ma couverture d’assurance si je me blesse dans le cadre de mes fonctions?

R: Bien que les membres étrangers soient couverts par l’assurance accident, décès et invalidité, la couverture se limite aux indemnités de décès et de mutilation, le capital assuré étant de 25 000$. La couverture d’assurance accident, décès et invalidité est destinée uniquement aux membres qui sont inscrits à régime d’assurance maladie provincial canadien. C’est pour cette raison que nous vous conseillons fortement de vous procurer votre propre couverture d’assurance accident avant votre séjour au Canada.

Q: En tant que moniteur de l’AMSC, suis-je assuré pour enseigner de façon privée ou à titre de moniteur indépendant?

R: Non. La couverture ne s’applique PAS aux moniteurs qui travaillent de façon indépendante. Veuillez noter qu’une couverture supplémentaire est disponible et doit être achetée si un membre travaille en tant que moniteur indépendant. L’objectif de cette politique n’est PAS d’offrir de couverture dans le cadre des activités des écoles de neige et des camps de ski avec le renouvellement d’une adhésion. Pour plus de détails au sujet de la couverture d’assurance pour moniteurs indépendants qui enseignent au Canada, veuillez consulter l’information publiée dans la section Membres/Assurance de notre site web ou communiquer avec Madame Frances Dion au 1 800 811-6428, poste 231, ou par courriel à l’adresse suivante : fdion@snowpro.com

Q: Je suis moniteur de l’AMSC et j’aimerais savoir si je suis assuré pour enseigner à l’extérieur du Canada?

R: Non. Vous êtes uniquement couvert par le programme d’assurance responsabilité lorsque vous enseignez au Canada.

Q: Je suis moniteur de l’AMSC et j’ai l’intention d’enseigner de façon indépendante dans différentes stations de ski. Dois-je avoir la permission de la station hôte pour procéder? Sinon, pouvez-vous me dire pourquoi?

R: Chaque station possède sa propre politique à ce sujet. Presqu’AUCUNE station de ski au Canada ne permet l’enseignement indépendant où un individu qui n’est pas affilié à une station accepte d’être rémunéré pour enseigner sur la montagne. Étant donné qu’il ne s’agit pas ici d’une question ayant trait à l’AMSC, il incombe à chaque station de ski d’établir ses politiques.

Question de clarifier les choses, ceci n’a rien à voir avec les nombreuses écoles de neige, clubs et camps indépendants qui opèrent partout au Canada. Chacune de ces organisations s’entend avec les stations où elles opèrent. Ces ententes comprennent une obligation de l’organisation de détenir sa propre assurance responsabilité civile et que la station hôte reçoive une couverture en vertu de cette police. Chaque membre doit prendre ses propres décisions relativement à ses activités professionnelles. L’AMSC travaille de concert avec ses partenaires de l’industrie pour le bien du sport et du secteur d’activités et elle encourage chaque membre à prendre des décisions responsables et réfléchies.

Q: Je suis un membre en règle de l’AMSC âgé de plus de 70 ans et j’enseigne encore activement. Toutefois, j’ai entendu dire par un autre membre que je ne suis PAS couvert par le programme d’assurance de l’AMSC. Est-ce vrai?

R: Notre police d’assurance responsabilité générale n’a pas de restriction quant à l’âge. Vous êtes donc couvert pour des dommages matériels ou lésions corporelles des tiers lorsque vous êtes sur la montagne, que ce soit dans un cadre d’enseignement (à l’emploi d’une école de neige reconnue), ou lorsque vous skiez de façon récréative.

Toutefois, la police d’assurance accident, décès et invalidité de l’AMSC comporte effectivement une limite d’âge pour les membres âgés de 70 ans et plus.

Q: Les participants aux programmes sont-ils couverts par la police d’assurance accident, décès et invalidité?

R: La police d’assurance accident couvre les membres de l’AMSC en règle. Si le participant est un membre en règle, il pourrait y avoir une couverture dépendamment des circonstances et de la nature de la blessure. Lorsqu’une telle situation survient, il vaut mieux communiquer avec le bureau national pour en discuter.

Q: Je possède une certification de membre étranger et je réside en Europe. La saison dernière, j’ai obtenu ma certification de l’AMSC. J’aimerais enseigner en Europe et j’aimerais savoir si je suis couvert par l’assurance responsabilité de l’AMSC. Si ce n’est pas le cas, puis-je payer un supplément pour réajuster ma couverture d’assurance?

R : La couverture du territoire citée dans notre police est internationale, ce qui signifie que les membres (en tant qu’assurés dans cette police,) ont aussi la couverture internationale. La restriction est que les poursuites doivent être initiées au Canada pour que la police fonctionne. Par exemple, si un membre basé au Royaume-Uni fait face à une poursuite au Royaume-Uni, il n’y a pas de couverture. Par contre, s’il fait face à une poursuite au Canada, une couverture sera offerte.

Il est important de comprendre qu’aucun membre n’est couvert à titre primaire autre que pour le ski récréatif. Le membre doit confirmer que l’école de neige pour laquelle il travaille, possiblement en Europe, possède des assurances visant à le protéger. Si tel est le cas, tout comme au Canada, la police de l’AMSC répondra en surcroît à la police de l’école de neige (si la poursuite s’effectue au Canada seulement). Si l’école de neige n’a pas de couverture, le membre doit s’adresser à un courtier d’assurance dans son pays de résidence et faire les arrangements pour une couverture appropriée, ou encore, chercher un emploi au sein d’une entreprise qui offre une couverture de première ligne adéquate.

Top
Template by JoomlaShine